Mon bébé est-il un B.A.B.I ?

Hypersensible, hypertonique, hyperactif… un bébé aux besoins intenses est un bébé qui fait tout  « trop fort ».  Il est parfois injustement désigné sous les termes de « bébé difficile » ou « bébé maussade ». Voici quelques pistes pour vous aider à reconnaître un B.A.B.I. Notez que, sur une même période, un B.AB.I. ne présente pas toutes les caractéristiques, mais seulement quelques unes, selon son âge. Si c’est le cas, alors il fait peut-être partie de ces bébés qui ont encore plus besoin de réconfort, de patience, de tendresse, d’écoute, d’attention et de bienveillance que les autres.

Hypersensible

Le bébé aux besoins intenses est facilement dérangé : il sursaute le jour et se réveille très (trèèèès) régulièrement  la nuit. Il est hypersensible surtout avec  les personnes qui ne lui sont pas familières. La présence d’étrangers dans son entourage l’inquiète fortement.

Intense

Le bébé aux besoins intenses fait tout de façon… intense : il pleure très fort, rit très fort, proteste énergiquement, a besoin qu’on réponde à ses demandes tout de suite. Toutes ses émotions  semblent exacerbées. Le bébé aux besoins intenses peut réagir violemment à la séparation d’avec ses parents (surtout la mère), notamment parce qu’il leur est très fortement  attaché.

Exigeant

Il ne faut pas entendre  par ce terme que ces bébés sont capricieux. Ils ne le sont absolument pas. Toutes les demandes d’un B.A.B.I. revêtent pour lui un caractère d’extrême urgence. Lorsqu’il manifeste un inconfort, une gêne, il le fait non par pleurs très intenses,  mais par des hurlements dont personne ne peut ignorer l’urgence. Il est submergé par ses émotions et aucune diversion n’est possible. Aucun doudou ne le calmera, aucun jouet ne le divertira. Bien au contraire, ses pleurs redoubleront parce qu’il sentira sa demande incomprise. Les parents devront faire preuve de patience et d’empathie afin de l’accompagner dans l’apprentissage et la gestion de ses émotions, ce que la plupart des autres enfants apprennent par eux-mêmes. Paroles et gestes bienveillants emprunts de douceur et de réassurance, voilà ce qui fonctionnera.

Il veut toujours les bras

Il a un besoin extrêmement important de contact physique. Ce type de bébé a impérativement besoin des bras, du contact humain pour s’apaiser. Aucun doudou, aucune peluche ne l’aidera. Il ne supporte pas d’être posé dans un transat, un berceau, un landau etc.

Toujours actif

Un B.A.B.I. est toujours en mouvement. Tout comme ses émotions, son activité motrice est elle aussi intense. Par exemple, il remue ses jambes sans arrêt.

Épuisant

C’est le terme qui revient le plus souvent dans la bouche des parents de B.A.B.I. : « Il me vide», « il me pompe toute mon énergie ».

Il veut être libre de ses mouvements

Le bébé résiste s’il se sent entravé, il raidit alors les bras et les jambes, arque le dos. Une raideur musculaire qui porte le nom d’hypertonie. Associée à son hypersensibilité, elle pousse le bébé à protester vigoureusement si on veut l’emmailloter (ce qui en général ne vient pas à l’idée des parents de tels bébés!).

Imprévisible

Vous pensez avoir enfin trouvé un « truc » pour le calmer, et la fois suivante, le « truc » ne fonctionne plus. Impossible de prévoir ses réactions. Aucune méthode de puériculture ne semble fonctionner avec lui. Il faut sans cesse trouver de nouvelles façons de prendre soin de lui.

Il veut téter tout le temps

Les besoins de succion d’un B.A.B.I. sont… intenses !

S’il est allaité dès la naissance, un B.A.B.I. aura besoin de téter de jour comme de nuit, pas nécessairement pour se nourrir mais surtout pour se réconforter. Il mettra du temps à se sevrer. Il n’acceptera aucun substitut maternel (type tétine, pouce ou doudou).

S’il est allaité quelques semaines avant d’être nourri au biberon, un B.A.B.I. sera particulièrement difficile à « convaincre », voire passera directement aux aliments solides. Pour assouvir son besoin de succion,  soit il trouvera son pouce (ou autre(s) doigt(s)), qu’il pourra sucer parfois jusqu’à l’adolescence pour parvenir à s’endormir ; soit il se rabattra sur la tétine qu’on lui propose, la tétant 24h/24, jusqu’à un âge plus qu’avancé.

S’il est nourri au biberon dès la naissance, un B.A.B.I. assouvira son besoin de succion de la même manière : pouce, tétine, doudou sucés de jour comme de nuit, jusqu’à un âge avancé.

Il se réveille souvent

Ce type de bébé super-éveillé ne se calme pas facilement, et, une fois endormi, un rien le réveille ! Il dort très peu. Il peut réveiller ses parents 10 fois par nuit. Certains B.A.B.I. peuvent même se réveiller la nuit toutes les 15mn, d’autres toutes les 30mn… Il est exceptionnel que ce type de bébé réussisse à dormir plusieurs heures d’affilées, et si cela arrive ce sera l’exception qui confirme la règle. Souvent il ne supporte pas être en contact avec le matelas du lit. Par exemple, il dort en écharpe pour ses siestes et sur sa mère la nuit. Vouloir le faire glisser sur le lit pendant qu’il dort ne fera que le réveiller et hurler instantanément. Il a conscience du moindre changement dans son environnement même pendant son sommeil.

Comme le dit Dr. Michael Abou-Dakn dans l’extrait publié dans la brochure « La nuit aussi, les enfants ont besoin de nous » de Sibylle Lüpold :

Dans cette perspective, c’est bien le temps et la patience des parents qui sont nécessaires à l’enfant.


Il déteste la voiture, la poussette

Dans la voiture, il peut hurler depuis le moment où il y entre jusqu’à ce qu’on le sorte. Idem dans une poussette, un B.AB.I. doit être porté. Il ne supporte pas qu’on le pose, même si  c’est dans un « véhicule » en mouvement.

En voiture, certaines mères épuisées par ces trajets cauchemardesques, se contorsionnent afin de mettre leur B.A.B.I. au sein pendant qu’une tiers personne se charge de conduire, bien souvent le papa. Malheureusement, cette solution est dangereuse… Si vous le pouvez, privilégiez des trajets en train, votre bébé peut rester contre vous et vous avez toujours la possibilité de vous isoler dans les toilettes en cas de crise.

 

Votre bébé est en bonne santé, ne souffre pas de R.G.O., d’intolérances ou d’allergies alimentaires (ou ces maux sont apaisés par des traitements)? Et vous le reconnaissez dans quelques-une des caractéristiques ci-dessus ? C’est que vous êtes peut-être les parents d’un bébé aux besoins intenses… Bienvenue sur le site de Marsilexis !

 

Si votre bébé est allaité vous pouvez lire l’article consacré à ce sujet : L’allaitement, mon B.A.B.I. et moi !

Sinon, vous pouvez directement lire l’article Comment bien (sur)vivre avec mon B.A.B.I.?